Tome 6 : Le Duel des Mages

Tome 6 : Le Duel des Mages

Le Duel des Mages est le sixième tome de la bande dessinée Kaamelott.

Synopsis

La toute-puissance de Merlin est remise en question. Sous peine de perdre le prestigieux poste d’Enchanteur de Kaamelott, il devra prouver ses pouvoirs et affronter les mages qui viendront le défier. Le sombre Élias de Kelliwic’h parviendra-t-il à vaincre Merlin en duel et prendre sa place auprès du Roi Arthur ?

Fiche Technique

Scénario : Alexandre Astier
Dessin : Steven Dupré
Couleurs : Benoît Bekaert
Date de parution : 30 novembre 2011
Nombre de pages : 48
Format : grand format (240x320x12mm)
Éditeur : Casterman
Collection : Univers D’auteurs
ISBN : 2203038276

Résumé détaillé

Encore une bataille qui prend un mauvais pli : les troupes de Kaamelott sont désorganisées, perturbées par une signalétique trop complexe impliquant des drapeaux bicolores. Heureusement, Merlin est présent pour sauver le cours de la bataille ! À condition de ne pas rater son sort, évidemment. De retour à la Table Ronde, les chevaliers couverts de fientes d’oiseaux laissent parler leur rancœur vis-à-vis de l’enchanteur de Kaamelott, et malgré le soutien total de Perceval et Karadoc ainsi que d’un Lancelot plus mesuré, roi Arthur se retrouve acculé, contraint de soumettre Merlin à un duel de magie afin de déterminer une fois pour toute si oui ou non il est digne de son poste.

Merlin n’est évidemment pas enchanté à la perspective de devoir affronter d’autres enchanteurs, mais se plie à la volonté du Roi ; les chevaliers se voient confier la tâche de trouver des adversaires et tous s’empressent de mener à bien leur mission. Tous sauf Léodagan qui prétend avoir d’autres impératifs, sans toutefois expliquer lesquels. Un poignée de prétendants répond à l’appel, mais l’attroupement dans la cour du château laisse planer le doute quant à leurs réel potentiel ; le seigneur Bohort a bien convié Élias de Kelliwic’h à participer, mais ce dernier semble peu intéressé et ne promet rien.

Tandis que Perceval et Karadoc esquivent des attaques aux coings avec des fenestroux, les éliminatoires commencent dans un champ à l’écart de Kaamelott ; malheureusement, aucun des candidats, malgré la diversité des techniques employées, ne semblent capables de déclencher la foudre ; seul Élias y parvient, arrivé tardivement au concours. Ce sera donc lui l’adversaire final de Merlin. Un convoi royal est mis sur pied ; constituée du Roi, de la reine Guenièvre, des seigneurs Léodagan, Calogrenant et Bohort, la petite troupe se met en route vers la lointaine Terre des Mages. Perceval et Karadoc sont également de la partie, ayant su convaincre Merlin d’être ses assistants ; Élias est bien entendu présent, accompagné des ses propres assistants.

Après un trajet rendu particulièrement long et pénible par les incessantes provocation fusant entre les deux magiciens, le camp est établi dans le cratère d’un ancien volcan ; les épreuves peuvent commencer. Les provocations fusent, mais le résultat des courses est plus serré que l’on pourrait le supposer ; lévitation d’objets, lecture dans les pensées, invocation de familier… Les deux parties critiquent le choix des exercices, peu pratiques ou trop avantageux pour l’un ou l’autre des concurrents, mais s’en tirent pourtant relativement bien, et le score se conclut sur un ex æquo.

La nuit en Terre des Mages est loin d’être des plus calmes, et à peine endormis les chevaliers sont pris d’assauts par d’étranges créatures enchantées, qu’ils ne peuvent combattre avec leurs armes classiques. Merlin et Élias sont contraints de collaborer et ensemble parviennent à éloigner la menace ; l’affaire en reste là pour le moment car le lendemain promet d’être impressionnant : les deux enchanteurs doivent s’affronter en combat libre. La tension est à son comble au petit matin, et les deux duellistes s’invectivent, s’accusant mutuellement d’être à l’origine de l’invocation de monstres de la nuit précédente… Le combat est lancé pour couper court à toute querelle inutile.

Merlin n’est cette fois vraiment pas à son avantage, et ses terribles pluies de pierres ne font pas le poids face au gigantesque golem de rubis invoqué par Élias, et l’enchanteur de Kaamelott est bien près de succomber au monstre lorsque la foudre s’abat miraculeusement sur le géant. Miraculeusement, peut-être pas, car sort de sa cachette un vieux moustachu que plusieurs spectateurs reconnaissent comme l’un des premiers candidats, éliminé pour n’avoir pas compris les consignes ; c’est donc la foudre qu’il avait programmé des jours plus tôt qui s’est abattue sur la Terre des Mages, terrassant le golem de rubis… Rendant ainsi impossible toute sélection de l’un ou l’autre des duellistes. Dépitée, la petite troupe plie bagages et retourne à Kaamelott.

Lors de la traditionnelle réunion de la Table Ronde, le Roi révèle son choix : faisant fi des protestations, il déclare Merlin et Élias ex æquo. Kaamelott emploiera leurs services selon les besoins, ensemble ou séparés, peut-être même avec le moustachu faiseur de foudre… Quand celui-ci aura purgé ces trois semaines de cachot pour avoir agressé les chevaliers à coup d’animaux maléfiques. Les seigneurs se résignent à la volonté du Roi, que certains subodoraient depuis le début, mais Léodagan, lui, a une question. Lors de la bataille contre les êtres maléfiques, Excalibur a semblé inefficace contre eux, pourtant l’arme est supposée être enchantée ; Arthur n’a pas de réponse, et la Dame du Lac semble avoir quelques explications à lui fournir…

Édition de luxe

Aucune édition de luxe n’est annoncée à ce jour.

Aperçu

Le Duel des Mages − page inconnue

Le Duel des Mages − page inconnue

Le Duel des Mages − page inconnue

Le Duel des Mages − page inconnue

Une réponse à “Tome 6 : Le Duel des Mages

  1. Rarafindralambo dit :

    Merci pour votre site, j’ai un peu honte de ne le découvrir que maintenant après des années de kaamelotemania mais mieux vaut tard que jamais! Le pire est que je connais d’autres fans dans mon K mais je vais faire circuler l info!
    a bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*