Tome 5 : Le Serpent Géant du Lac de l’Ombre

Tome 5 : Le Serpent Géant du Lac de l’Ombre

Le Serpent Géant du Lac de l’Ombre est le cinquième tome de la bande dessinée Kaamelott.

Synopsis

Certains jurent avoir été attaqués… D’autres disent que le légendaire reptile n’a tout simplement jamais existé, qu’à force d’avoir peur des choses, on finit toujours par les voir. Le monstre calédonien est-il réel ? Les Chevaliers Perceval et Karadoc ne peuvent que l’espérer, car par ordre du Roi Arthur, ils ne rentreront pas à Kaamelott avant d’avoir accompli la Quête du Serpent Géant du Lac de l’Ombre.

Fiche Technique

Scénario : Alexandre Astier
Dessin : Steven Dupré
Couleurs : Benoît Bekaert
Date de parution : 24 novembre 2010
Nombre de pages : 48
Format : grand format (240x320x12mm)
Éditeur : Casterman
Collection : Univers D’auteurs
ISBN : 2203034874

Résumé détaillé

Réunion ordinaire à Kaamelott : le Père Blaise et le roi Arthur reçoivent les chevaliers pour écouter les comptes rendus de leurs aventures et retranscrire la légende. Mais la dernière mission des Seigneurs Perceval et Karadoc laisse Arthur sceptique… Les deux chevaliers prétendent en effet avoir terrassé un serpent géant d’une soixantaine de centimètres de long dans quarante centimètres d’eau. Après un passage à la caisse pour financer la quête et un tourte au fromage lancée au visage de Karadoc par sa femme, les deux aventuriers reprennent le long chemin du Lac de l’Ombre.

Le voyage s’étant remarquablement bien déroulé, seulement marqué par une timide embuscade qui n’a coûté que leur bourse fraîchement acquise aux aventuriers, ils se présentent à nouveau devant les villageois pour les débarrasser du fléau, confiants dans leur équipement de pêche. Une heure plus tard, ils ont déjà quatre Serpents Géants dans leur bourriche, malheureusement les villageois ne parviennent pas à reconnaître celui qui leur cause du tort… Malgré l’aide que se propose de fournir un groupe de nains chinois ingénieurs en armes, véhicules et convois militaires, les deux chevaliers de Kaamelott repartent seuls à l’assaut du lac. Cette fois, une barque les mènera au milieu du Lac… Ou presque, si tant est qu’ils parviennent à la diriger. En vain, de toute façon, puisqu’ils reviennent formels de leur expédition aquatique : il n’y pas de Serpent Géant.

L’arrivée de Calogrenant les surprend en pleine explication aux villageois ; le roi l’envoie s’assurer qu’ils mènent leur mission à bien. En d’autres termes : ils ne quitteront pas la Calédonie sans avoir occis le monstre. En attendant, pour payer le gîte et le couvert, ils entassent des caisses en bois. Ayant refusé une nouvelle fois la proposition d’aide des nains ingénieurs chinois, c’est à bord de petits baquets en bois qu’ils repartent à l’assaut du Lac, sans grande conviction. Et pourtant, après une nouvelle attaque du Serpent, ils ne peuvent plus remettre en doute la parole des villageois ; et vu les mensurations du monstre, le seigneur Perceval commence à se demander s’ils n’ont pas sous-estimé le problème…

Contraints de dormir dehors et sans manger, au grand désespoir de Karadoc, les chevaliers reçoivent la visite nocturne de la jolie cuisinière de la taverne venue les encourager à ne pas laisser tomber la mission. Pour les motiver, elle leur a apporté un repas, notamment une tourte au fromage qui fait fondre la fine bouche Karadoc. Voilà qui incite les aventuriers à finalement accepter l’aide des chinois, et c’est non pas embarqué dans frêle esquif, mais bien dans une barque blindée qu’ils s’avancent encore une fois sur le Lac.

Malgré quelques déconvenues et après quelques modifications apportées à la barque cuirassée, les spécialistes du combat psychologique découvrent une solution originale au problème… Ayant fortuitement observé le goût certain du reptile pour les tourtes au fromage de la petite cuisinière, les deux compères proposent, plutôt que d’occire le monstre, de l’exploiter dans un cadre commercial. En effet, au moyen d’un catapulte à tourte, il est possible de contraindre la bête à se montrer au public. Reste à organiser l’exploitation en faisant venir le public. Établir des séances de jour ou de nuit, des boutiques souvenirs, des week-ends gastronomiques avec vue sur le lac et apparition du Serpent… Le Lac de l’Ombre a maintenant une attraction qui peut vite devenir bien plus lucrative que la pêche à la truite !

De retour à Kaamelott, les Chevaliers sont dubitatifs sur l’apparent succès de leurs deux homologues, pourtant confirmé par une missive de Calogrenant. Reste à leur trouver une nouvelle mission dans leurs cordes. Entasser des caisses, peut-être ?

Édition de luxe

Aucune édition de luxe annoncée à ce jour.

Aperçu

Le Serpent Géant du Lac de l’Ombre − page 1

Le Serpent Géant du Lac de l’Ombre − page 1

Le Serpent Géant du Lac de l’Ombre − page 2

Le Serpent Géant du Lac de l’Ombre − page 2

Le Serpent Géant du Lac de l’Ombre − page 3

Le Serpent Géant du Lac de l’Ombre − page 3

Une réponse à “Tome 5 : Le Serpent Géant du Lac de l’Ombre

  1. korri dit :

    J’ai les 4 premiers tomes en ed de luxe dont 2 dédicacés par Steven et Alexandre ! Dommage que les tomes suivants ne sortent pas en Luxe :-(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*