Le Portrait

Léodagan s’est fait peindre son portrait, et ni Arthur, ni Bohort ne parviennent à le reconnaître, peut-être à cause du sourire que Léodagan affiche sur le portrait. Arthur leur montre alors une pièce de bronze à son effigie, mais les chevaliers, épaulés par Perceval, ne le reconnaissent pas eux non plus. Arthur se rend compte que sa femme a le même sourire que son père.

Livre II − Épisode 4 : Le Portrait
© CALT − Dies Iræ – Shortcom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*