Le Porte-bonheur

Karadoc apprend que Lancelot possède un porte-bonheur qu’il ne quitte jamais : un couteau. Pour imiter Lancelot, Karadoc décide d’emporter, pendant une quête, le compotier de sa grand-mère en guise de porte-bonheur. Inutile de dire que la furtivité de la mission est altérée.

Livre III − Épisode 4 : Le Porte-bonheur
© CALT − Dies Iræ – Shortcom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*