La Baraka

Karadoc se fait arnaquer au bonneteau par un tricheur qui lui a promis que l’« œil de taupe » était en lui. Au début gagnant et faisant confiance à cette soi-disant baraka, Karadoc accumule les pertes. Perceval le remplace alors à la table de jeu, et commence à regagner l’argent perdu. Alors que le tavernier demande à l’arnaqueur à quel moment la situation doit à nouveau se renverser, celui-ci lui avoue que Perceval est trop fort pour lui. Ce dernier finit par tout remporter : il a vraiment l’« œil de taupe ».

Livre III − Épisode 67 : La Baraka
© CALT − Dies Iræ – Shortcom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*