L’Entente cordiale

Guethenoc a mis feu à la grange de Roparzh, et l’autre a mis feu au cabanon du premier, ce qui a déclenché un énorme incendie de forêt. Arthur est vraiment fatigué de leur rivalité perpétuelle. On les menace de les retirer de leurs terres. Ils font tout leur possible pour s’entendre…

Livre IV − Épisode 82 : L’Entente cordiale
© CALT − Dies Iræ – Shortcom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*