// Alexandre Astier sur France Musique - On En A Gros !

Alexandre Astier sur France Musique

Affiche de Que ma joie demeure

C’était ce matin à partir de 8h. L’émission est ré-écoutable durant 30 jours sur le site de France Musique, intervention de notre Alexandre Astier national à partir de 1 heure 7 minutes et 30 secondes.

Si vous attendez des nouvelles de Kaamelott, passez de suite votre chemin : vous n’apprendrez rien. Après une brève présentation du bonhomme et de Kaamelott, on y parle beaucoup musique et en particulier de Bach et du spectacle à venir. Pour une fois, les questions changent du « Vous faites tout » ou « vous jouez en famille » dont on se désole régulièrement ; les réfractaires au classique devront toutefois zapper régulièrement puisqu’on écoute également plusieurs morceaux, de Bach notamment, comme il se doit.

Le retard de sortie de David et Madame Hansen est confirmé, ce sera donc pour la toute fin du mois d’août.

Mise-à-jour 11 h 49 :

Et grâce à notre ami Terry Laire, voilà la vidéo :


Alexandre Astier, invité de Musique matin le… par francemusique

5 réponse à “Alexandre Astier sur France Musique

  1. ReVaN dit :

    Interview très intéressant, surtout le passage sur Dieudonné.

  2. Thomas Ford dit :

    Putain, mais ces questions de merde par rapport à Dieudonné… « Mais sinon, est-ce que vous SOUTENEZ DIEUDONNÉ QUAND IL PROPOSE DE CRAMER DES JUIFS ? » -___-

    1. Askelon dit :

      Hé oui, malheureusement c’était prévisible : pour une fois que quelqu’un défend Dieudonné…

  3. justitiaAdOcculis dit :

    Oui c’est bien ça, on était en route pour le rendez-vous des ennemis de la république et des détracteurs de la liberté d’expression, mais bon c’était sans alcool donc…

  4. kossak dit :

    Comme le dit justement Frédéric Taddéi dans une interview (où on lui demandait pourquoi il invitait Dieudonné), si ce dernier a commis un délit et n’a réellement pas le droit de parler, qu’on l’emprisonne. Mais s’il est libre, on a aucune raison de lui interdire de faire son travail et de s’exprimer. C’est un entre-deux absurde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*