// Josée Drevon interrogée par les Forenpoms - On En A Gros !

Josée Drevon interrogée par les Forenpoms

Tout est dans le titre ;)

Quel est votre parcours? Comment en êtes vous venue à la comédie?

Le parcours : Fac de lettres et je pars à Beaune pour des raisons familiales. Là, il y a un Centre Dramatique National. Je participe aux ateliers… Et depuis, je suis dans le Théâtre.

La vie crée des rencontres. Pour moi, elle organise une rencontre avec un Astier, puis d’autres Astier. Je mets au monde, pour ma plus grande joie un Astier. Simon ! Les Astier sont des créateurs, et nous nous reconnaissons professionnellement. Donc, nous travaillons ensemble. Je continue aussi le théâtre.

Avez-vous des projets dans les temps à venir? Une de nos membres a entendu dire que vous seriez en septembre prochain à la salène Royale d’Arc et à Senan dans une pièce de Tchekhov. Est ce vrai? Si c’est le cas, elle se fera un plaisir de venir vous voir jouer!

Je fais un spectacle  » Croisements  » avec Pearl Manifold au Festival des caves de Besançon (voir Compagnie Mala Noche ). Après je joue dans un des spectacles du même festival organisé par la compagnie Mala Noche.
Après :  » La nuit des camisards «, pièce de Lionnel Astier à Saint Jean du Gard dans les Cévennes (voir Compagnie Zinc Théatre ). Après :  » La Cerisaie  » et puis d’autres choses plus tard… Mais c’est pour vous dire et… Télévision. Mais… à suivre… à voir. Connaissez-vous «-vous les femmes  » de Judith Siboni et Olivia Côte ? Elles sont Super. A suivre…
Et Héro Corp…
Et… A voir.

Nous avons découvert le 25 mars une femme gentille, généreuse, très ouverte et accueillante…. tout l’inverse de Dame Ygerne! Pourtant Alexandre Astier dit écrire pour ses comédiens…
Aurons-nous la chance d’apercevoir Dame Ygerne dans le livre VI?

Oui dame Ygerne sera dans la dernière saison. Il y a des questions qu’il vaut mieux poser à Alexandre sur le pourquoi du caractère d’Ygerne…

Quelles sont vos impressions sur la série? (hero corp) Comment avez-vous découvert ce projet?

Je trouve  » Héro Corp.  » vraiment très original et personnel. Je trouve l’univers très drôle mais en même temps poétique. C’est ça qui me touche beaucoup dans la série de Simon. J’aime aussi, en général, les rapports homme-femme dans ce qu’à écrit Simon : c’est tendu mais tendre dans le fond. J’ai envie de savoir la suite.
J’ai découvert le projet avec les autres participants.

Dans Héro Corp., Mégan, la maman de Jennifer cuisine des trucs… avec tout ce qu’elle trouve dans son jardin. Est-ce quelque chose dont Simon s’est inspiré?

Pour ce qui est de la cuisine de Mégane… Simon Astier a du mal avec le Biobioletoutbio. Il éviterait même. Mais j’espère qu’un jour… parce que moi… j’aime bien !

Dans les trois séries des Astier (Kaamelott, Off Prime et Héro Corp.) vous jouez le rôle d’une maman (et celle du personnage principal) : a laquelle ressemblez vous le plus?

Il y a de moi dans chacune ! et… je suis regardée par mon entourage.

Un petit mot sur Simon? Alexandre?

J’ai de la chance : j’aime mon fils Simon et la personne qu’il est depuis toujours me plait énormément. Je l’admire beaucoup. J’aime le voir se développer, travailler, rire avec ses complices, ses amis. J’aime quand il vient chez moi. J’ai de la chance de travailler avec et pour lui. Le plateau est très agréable sous sa direction. De plus ils sont tous très jeunes. Une bonne ambiance, beaucoup de talent et de concentration personnelle. C’est comme ça. Je n’exagère rien.

J’ai connu Alexandre petit. Lui aussi je l’ai vu grandir et se développer. Cela aussi c’est fort et admirable. Son parcours se dessine merveilleusement au début de la maturité.

Quand ils étaient petits, leur père les a élevés dans les écritures cinématographiques des comédies d’alors (Audiard par exemple). Ils sont tombés dedans. Ils ont dix ans d’écart, presqu’une génération car ça va vite maintenant. Alexandre a commencé le métier le premier bien sûr. Ils riaient beaucoup ensemble ; écrivaient des chansons sur la famille, tournaient des petits films avec leurs parents. Qu’ils étaient drôles. On a beaucoup ri.

Moi j’emmenais Simon au théâtre et il voyait ce que faisaient ses parents.
A l’âge du choix… Simon avait toute sa famille dans le spectacle !
Tombé dedans.

17 réponse à “Josée Drevon interrogée par les Forenpoms

  1. quentin dit :

    Très belle interview !

  2. G dit :

    Certes.

    Merci à elle et merci à Guibu !

  3. Eilonwy dit :

    Cette femme a l’air super adorable!!! Une vrai bonheur!
    Merci les Forenpom!

  4. Guibu dit :

    oui elle est très adorable! merci à elle pour sa disponibilité et sa gentillesse

  5. M.Telnec dit :

    Bonjour tout le monde, ça fait longtemps que je suis pas passé. Juste pour dire que je venais de voir le Jumelles du pêcheur dans une pub Bonduelle. J’ai pas le temps de faire trop de recherches mais bon voilà.

    Bonne continuation, vous faites du super boulot !

  6. Carad'Oc dit :

    Hé je ne savais pas que Josée Drevon était la mère de Simon Astier! Je savais juste que Alexandre et Simon était demi-frères (du même père Lionnel) et que la mère d’Alexandre est Joëlle Sévilla. Elle est compliquée la famille Astier!! Mais tellement talentueuse…
    Merci aux Forenpoms pour cette interview!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*